Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1Image 1

Le Portail Associatif de Cherves-Richemont

Un week-end marathon ? Non un week-end Téléthon !

DSCF9648.JPGDSCF9694.JPGDSCF9800.JPGDSCF9820.JPG
DSCF9947.JPGTéléthon & marché de Noël, ce week-end c’était le grand rendez-vous de la solidarité et de la fête à Cherves-Richemont.
Pas de bilan chiffré à tirer, ce dernier étant validé le 19 décembre prochain lors du tirage de la tombola des amis du site de Richemont mais juste un tour d’horizon de tout ce qui c’est passé durant ces trois jours.
Coup d’envoi tout timide vendredi après midi avec le salon de thé de la gymnastique volontaire et l’exposition peintures et photos. Les écoles se sont ensuite groupées pour un flash mob géant avec cette année à nouveau et avec bonnheur la présence de Mathys qui a fait sa première rentrée scolaire. Le salon de thé retrouve un second souffle avec même un manque de tables tandis que le BVT peine à trouver des volontaires pour un baptême de quad.
DSCF9768.JPG18h30, place au spectacle, Cap Danses, les Gars d’au Pays Bas et la Zumba de Mesnac nous ont fait faire un petit tour du monde musical complété par un apéro sous forme du verre de la solidarité. Un peu de rangement et les chasseurs emboîtent le pas pour un diner copieux accompagné des rythmes entraînants en live de l’orchestre Diapason lui aussi bénévole comme chaque année. Un invité de marque en la personne de Valentin Dardillat, champion d'Europe, champion du monde en Jet-ski et surtout parrain départemental du Téléthon 2013, est venu nous saluer en compagnie de Mr Verneuil coordinateur départemental.
La nuit avance et il faut penser au lendemain beaucoup plus sportif. Randonneurs et cavaliers sont là avec un parcours de 10 kilomètres pour les uns et de près de 20 pour les autres. Le café et l’ambiance sont au rendez-vous avec une pause au ball-trap. De leur coté, les cavaliers et les meneurs profitent d’un parcours agréable entre sous-bois et chemins blancs. Il faut également remercier le BVT d'avoir assurer les liaisons motorisées entre les différentes randonnées.
14h, ouverture sous un ciel radieux du marché de Noël (lui aussi partenaire du Téléthon) avec en arrière-plan les notes de l’orgue de barbarie. Ce marché est le fruit de la rencontre entre des exposants et une partie du monde associatif de la commune : APE des écoles publiques, Antenne Nature Loisirs & Patrimoine, Loisir & Culture de Richemont, les Sabots Verts, le BVT, le centre équestre de Cognac, les Cani’Kasés, les Cheerleaders de Burie…
Même si une météo agréable est là au moment de l’inauguration, il faut bien avouer que le public est peu nombreux. Même le père Noël se retrouve un peu seul à son arrivée. Dommage pour lui, dommage pour les enfants (il est vrai que le frais est tombé), dommage aussi pour les organisateurs car le public est encore éparse à 19h lorsque les lumières du site s’éteignent pour découvrir le spectacle du soir. La petite fée du moulin arrive, à l’aide du grand échassier elle trouve le champignon magique et c’est tout le moulin qui se pare de couleurs avant de s’embraser au son d’une musique d’avant-garde des années 70. Finalement l’ensemble est une réussite pour les yeux comme pour les oreilles. Dommage… pour les absents !
Dimanche matin le moulin se réveille doucement, l’orgue de barbarie manque un peu. Petit à petit, au fur et à mesure que le soleil monte, le public arrive. C’est l’après midi. Il y a du monde tant du coté des stands que du coté des animations. Le père Noël a enfin pu retrouver les enfants, le BVT enchaîne les baptêmes de quad et le cracheur de feu fait à son tour monter la température.
Le soleil recommence à descendre. Les visiteurs retournent vers leurs véhicules. On commence à ranger. Le week-end est fini.

D’ici quelques jours vous pourrez retrouver une galerie photos
DSCF9870.JPGDSCF9874.JPGDSCF9895.JPGDSCF9914.JPG

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet